Défauts visuels

DEFAUTS VISUELS

Comme la moitié de la population, vous souffrez peut-être d’un défaut de la vision. Vision floue de loin, lecture difficile, maux de tête… les troubles de la vision rendent parfois votre quotidien difficile. Les principaux troubles de la vision sont au nombre de quatre. Voici comment ils vous plongent dans le flou.

Les principaux défauts visuels

La myopie

Ce principal défaut de la vision touche la moitié des porteurs de lunettes. Le myope ne voit net qu’à une distance très proche (quelques centimètres).

L’œil d’un myope est en effet trop long, ou trop puissant. L’image ne se forme pas sur la rétine (partie sensible de l’œil) mais trop en avant. L’image recueillie par la rétine est donc floue.

Les prescriptions des lentilles ou des lunettes corrigeant la myopie s’écrivent avec un signe « moins » :

exemple : œil droit : - 3, 00 ; œil gauche : - 2,25

myopie

 

 L’hypermétropie

 Ce défaut visuel présent naturellement chez l’enfant disparaît souvent lors de la croissance. Il se traduit par une gêne importante de près et une fatigue visuelle.

 L’œil hypermétrope est en effet trop court, ou pas assez puissant. L’image se forme en arrière de la rétine et non pas sur celle-ci. La vision est nette de loin et demande un effort de près. Le cristallin se déforme et ramène  l’image sur la rétine (on parle d’accommodation).

 Les ordonnances pour hypermétropes possèdent un signe « plus » :

 exemple : œil droit + 1,50 ; œil gauche : + 2,75 

hypermetropie

 

L’astigmatisme

L’astigmatisme apparaît dès la naissance, même si on le diagnostique souvent lors de l’apprentissage de la lecture.

La vision de l’astigmate est déformée à toutes les distances. De loin comme de près, l’astigmate rencontre des difficultés pour apprécier les détails, identifier les lettres ou les visages par exemple.

Ce phénomène s’explique majoritairement par un défaut de surface de la cornée (lentille antérieure de l’œil). L’image formée sur la rétine se forme en deux points différents.

La prescription d’une correction astigmate comprend deux données chiffrées et un axe en degrés.

Exemple : œil droit : + 0,50 (-1,00) 80° ; œil gauche : -1,00 (+0,50) 55°

 

astigmatisme

 

La presbytie

La presbytie est un phénomène naturel qui nous concerne tous à partir de la quarantaine.

On ressent alors une gêne en vision de près, voire en vision de loin, selon son défaut visuel.

La presbytie est due à une perte de souplesse du cristallin. L’œil ne parvient plus à faire le point comme avant.

Chez les porteurs de lunettes, la presbytie s’ajoute au défaut visuel déjà présent (myopie, hypermétropie, astigmatisme). Dans ce cas, nous vous conseillons des lentilles ou des verres progressifs, afin de voir net à toutes distances.

Ceux qui ont la chance de ne pas avoir de défaut visuel, peuvent utiliser des lunettes de près simples ou des verres de vision intermédiaire pour la lecture et l’ordinateur.

Une prescription pour presbyte mentionne l’addition, souvent notée derrière un signe « plus »

Exemple d’un myope presbyte :

Œil droit : -3,00 add + 2,00

presbytie