Basse vision

Basse Vision

Qui est concerné par la basse vision ?

La malvoyance touche des individus de tout âge. Mais l’allongement de l’espérance de vie a entraîné une augmentation notable des déficients visuels. De nombreuses maladies liées à l’âge affectent en effet la vision : DMLA, Rétinopathies, Glaucome… Lorsqu’elles ne sont pas dépistées à temps, leurs effets sur la vision sont souvent irréversibles. La vie quotidienne : lecture, promenade, loisirs…devient alors difficile. Des solutions existent pour optimiser la vision restante. On parle alors de correction basse vision.

Qu’est-ce que la basse vision ?

On définit la basse vision en fonction de l’acuité visuelle ou du champ visuel avec correction (lunettes ou lentilles). En France, les valeurs retenues sont une acuité visuelle comprise entre 4 dixièmes et 1 dixième ou un champ visuel inférieur à 20°.

En complément des traitements médicaux adéquats et d’une bonne hygiène de vie, l’utilisation d’aides optiques soutient les malvoyants dans leur vie quotidienne.

Quelles sont les solutions possibles ?

Apporter une écoute et des solutions aux personnes touchées par la basse vision nous tient particulièrement à cœur. En collaboration avec l’ophtalmologiste et l’orthoptiste, votre opticien mutualiste dédié à la basse vision trouvera l’aide adéquate.

En fonction de la déficience et de la demande (lecture, couture, cinéma, cuisine), il existe de nombreuses solutions optiques : lunettes grossissantes, loupes éclairantes, filtres…et électroniques : télé agrandisseurs, écrans…

Si vous êtes concernés, parlez-en à votre ophtalmologiste et prenez rendez-vous avec un opticien mutualiste spécifiquement formé à la basse vision.